Je cherche un coach et je le trouve en toi

Et oui je le trouve en toi. Oui, toi. Mon alter-égo. Mon lecteur/ma lectrice, mon voisin, mon amie, ma banquière qui ne veux pas répondre à mes e-mails concernant la déclaration de revenu. En toi, ma collègue qui me montre une voie que je ne veux pas emprunter, en toi Platon, Lao Tseu, Confucius et Bouddha. Bref, en toutes ces personnes qui croisent votre chemin de manière éphémère ou plus longue, qui vous aident et vous soutiennent, celles qui sont à l’opposé de votre manière de penser et qui vous font vous poser les bonnes questions pour évoluer.

Vous l’aurez compris, la question du jour dans le Jeu du Tao est la suivante: sur qui peux-tu compter pour réussir ta quête?

La réponse est une liste exceptionnellement longue. Essayez d’être à l’écoute de vous même, posez les questions qui vous taraudent et vous verrez que d’une manière ou d’une autre quelqu’un se trouvera sur votre chemin pour vous donner au moins une partie de la réponse. Tout commence par une question. Elle doit être énoncée et exposée clairement au moins dans votre tête. A partir de ce moment là, il vous suffira d’être attentif et d’écouter ce qui vient à vous. Des fois ce sera une parole qui a une résonance particulière dans le film que vous êtes en train de regarder, parfois vous poserez directement votre question à quelqu’un et il vous enverra voir quelqu’un d’autre. Parfois encore ce sera la voix d’un livre qui vous apportera la réponse que vous attendiez. Quelques petits exemples pour illustrer ce propos.

je cherche un coach en toi

Les aides, maîtres, mentors, coach ne sont jamais bien loin (crédit photo: Nationaal Archief)

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de ne vraiment pas vous sentir à votre place? Ça m’est arrivé en 2008, suite à une promotion pour laquelle le bagage technique me manquait… N’avez-vous jamais remarqué que quand on se met ses propres limites, c’est là que le stress arrive… Tout arrive toujours en même temps en plus! Si vous ajoutez au stress de base celui lié à l’acquisition d’un bien immobilier (dont l’aventure de l’aventure de l’assurance pour le prêt), aux travaux de peinture, au déménagement, vous avez un bon gros craquage qui se prépare et se réalise en très peu de temps. Et là tout à coup vous tombez nez à nez avec la notion de burn out. Vous savez ce terme qui fait peur et qui basiquement correspond au gouffre dans lequel vous venez juste de tomber. Enfin juste… en fait ça fait un petit bout de temps que vous y habitez dans votre gouffre… c’est juste que vous ne vous en étiez pas rendu compte.

Il suffit souvent d’une petite semaine de vacances après laquelle vous retombez dans votre gouffre et le jour où vous devez retourner bosser: c’est le drame, il faudrait presque un treuil pour vous sortir du lit… Vous tenez un jour et là manque de bol vous choppez un virus, le rhume, la crève, l’état grippal dans toute sa splendeur. C’est dingue quand même!! Et donc, Direction le médecin. Vous êtes effectivement vraiment malade: la gorge est rouge, vous toussez, votre nez coule bref vous êtes bons pour un arrêt maladie de minimum 48h. A ce point là de l’histoire on peut évoluer de 2 manières: soit on se dit c’est quand même pas de chance de tomber malade juste au retour de vos superbes vacances empreintes de liberté. Ou bien, deuxième solution, vous enlevez les oeillères et vous vous dites que si vous êtes malade c’est aussi parce que vous n’aviez juste pas envie de retourner travailler. Ça c’est la première partie de la vision lucide du problème. Maintenant, la deuxième partie de cette même vision lucide c’est que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs et qu’à un moment donné va falloir que vous vous sortiez de votre gouffre.

Quand vous en êtes là, il suffit de poser une question toute simple: Pouvez-vous m’aider? Et en général la solution, vous est apportée sur un plateau de manière quasi immédiate et vous vous retrouvez devant une dame très sympathique qui vous explique les tenants et aboutissant de la sophrologie Caycédienne. C’est le début d’un très beau chemin, celui qui vous permet de vous sortir de votre gouffre par vos propres moyens. Ça prend du temps. C’est normal. Vous revenez de loin. Tout au long du chemin, vous verrez qu’à chaque fois quelqu’un sera là pour vous répondre.

Que ce soit des gens proches ou moins proches (même un médecin oui oui), voir même immatériels sous forme de dvd ou de livre, ils ont très souvent quelque chose à vous apprendre. Est-ce que ça vous est déjà arrivé qu’en regardant une série, vous vous disiez que l’épisode en question arrive à point nommé? Exemple: vous êtes devant NCIS au lieu de préparer diligemment votre déclaration de revenu et là miracle l’un des personnages principaux est dans le même cas que vous!! Mais comment savent-ils donc que vous ne l’avez toujours pas commencée??  Il y a des messages partout et la plupart du temps ils peuvent vous aider à trouver un chemin, à envisager d’autres alternatives ou à vous mettre un bon coup de fouet pour vous faire avancer. 

 

Pour terminer sur le monde de l’eau et faire du 2 questions en un: Qu’as tu appris dans les 7 questions de ce monde?

Dans ce monde, j’ai déterminé mes qualités, mes armes qui me serviront pendant ma quête du bonheur. Je me suis également préparé un petit album photo de mes meilleurs souvenirs. Je suis revenue dans le monde merveilleux du jeu pour déterminer quels types de jeu me plaisaient le plus. J’ai pensé à mon entourage, à mes réussites et mes apprentissages, et enfin sur quoi et sur qui je peux compter pour réussir ma quête. Dans cette écologie de l’eau, j’ai créé un environnement de réussite, mon environnement de réussite. Un peu comme une bulle ou une ligne de vie qui m’aidera à me rattraper quand les choses n’iront pas forcément dans le sens envisagé. J’ai créé mon cocon de douceur, de sérénité et de force. Bref, y’a plus qu’à sortir les rames direction le bout du monde!!

 

Acheter le Jeu du Tao sur Amazon

Cette chronique est basée sur le livre Le Jeu du Tao: Comment devenir le héros de sa propre légende dont j’explore les mondes et les 32 questions chaque semaine. Si vous souhaitez vous aussi suivre cette chronique au fur et à mesure avec le livre, voici le lien pour l’acheter sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge