Le dernier espoir, c’est la fuite

Le livre du jour est une trouvaille exceptionnelle.

Je ne suis pas allée bien loin pour le trouver: j’ai farfouillé dans les livres de mon amoureux et le titre, « Papillon des étoiles » de Bernard Werber, a beaucoup plu à mon côté rêveur.

Le papillon est l’animal totem par excellence du développement personnel. .. On commence chenille et on se développe en un magnifique papillon. On connaît le résultat.

Le processus de transformation dans la chrysalide reste cependant un mystère (pour les non biologistes bien sur).

La chrysalide étant blanche vous avez aussi la notion de pureté, de simplicité et de légèreté qui sont associées à la transformation complète.  Bref, vous l’aurez compris, pour moi le papillon est un symbole très puissant.

Ainsi, lorsque le papillon est associé aux étoiles, le programme promet d’être réjouissant.

Le dernière espoir c’est la fuite… histoire:

Le papillon des étoiles est l’histoire d’un dernier espoir:

  • d’amour entre 2 personnes qui se sont rencontrées brutalement
  • de rédemption et de pardon pour le responsable d’un accident
  • de nouveau souffle de vie pour la victime d’un accident
  • de nouvelles possibilités pour le patient atteint d’un cancer généralisé
  • pour que l’humanité recommence quelque chose de différent mais en mieux ailleurs.

Le dernier espoir c’est la fuite.  La fuite de la guerre,  de la crise économique,  de la corruption,  de la violence journalière,  des famines,  des événements climatiques…
Le papillon des étoiles c’est l’histoire d’un projet fou dont on suit la progression au fur et à mesure.

Au delà de l’aspect technique (très soft je vous rassure), c’est aussi l’histoire de la mise en place d’un projet d’avenir pour une humanité éclairée ailleurs… afin de ne pas faire les mêmes erreurs et vivre en symbiose avec un nouvel environnement.

Ce livre et moi

J’ai dévoré ce livre en 24h.

L’histoire est prenante et très bien écrite.  On aimerait vraiment pouvoir faire partie de ce projet si excitant… ne serait-ce que pour la réflexion proposée du futur de l’homme sur la Terre.

Si technologiquement parlant nous sommes encore loin de pouvoir envisager un déménagement pur et simple,  les challenges sont là: crise, violence, guerre, inégalités, pauvreté, réchauffement climatique…

dernier espoir fuite

On ne peut faire l’impasse sur la réflexion fondamentale qu’est notre impact en tant qu’être humain, notre développement et la relation avec notre environnement (que ce soit au niveau social, agroalimentaire, culturel,  éducation…).

Je suis une utopiste et une rêveuse. Pour moi, si chacun des 6-7 milliards d’entre nous avait l’intelligence de penser un peu au reste de la société et à son environnement en général chaque jour, la vie serait bien plus douce.

En fait, ce n’est pas seulement de penser mais d’agir positivement pour soi et pour les autres (voisins, famille, collègues, fourmis, arbres, oiseaux, ciel, terre…).

Je ne pense pas que le dernier espoir soit la fuite. Je pense que le dernier espoir se trouve dans une majorité de personnes éclairées, intègres et un minimum altruistes. Un peu ce que défend le livre de la Prophétie des Andes.

Pour autant, ce livre a l’immense attrait de présenter le cas où effectivement nous fuirions…

Et la fin est vraiment bien trouvée… on ne s’y attend pas… et la réflexion continue dans un nouveau monde.

Le bonus développement personnel

Ben oui parce que pour le moment on a surtout parlé du côté politique alors que ce livre a une facette assez sympa pour ce qui est du développement personnel.

Vous trouverez dans ce livre:

  • Une manière de procéder afin que toutes vos questions trouvent une réponse
  • Plusieurs exemples de vies foutues et de gens qui s’en sortent: une navigatrice qui coule jusqu’aux plus profonds abîmes de l’alcool, de la drogue, de la dépression et de la boulimie et qui remonte la pente
  • un rêve qui s’accomplit, qui sort des profondeurs de la nuit pour se révéler à la lumière comme une photo
  • une vision des autres, du doute, des erreurs et des exploits

Une écriture métaphorique

Ce que j’aime dans les romans comme dans les livres plus sérieux, c’est les métaphores.

La richesse des images soutenues tout au long du livre font que je pose ou pas le livre après 20 minutes.

Avec ce livre, j’ai été gâtée, entre la métaphore du papillon, celle de la lumière, des 5 éléments, de la cuisine… Ce livre est un kaléidoscope de couleurs et d’images.

L’écriture et la longueur des phrases est variée. Ce qui donne au lecteur l’impression d’écouter de la musique en lisant.

J’ai fini ce livre il y a 15 jours et j’ai du mal à en reprendre un autre. C’est comme si j’avais été propulsée au milieu des étoiles. En apesanteur. Le retour sur terre prend un petit peu plus de temps que prévu. Mais peut être est-ce mieux ainsi.

Quelques morceaux choisis

  • Je croyais que nous serions sauvés par l’amour…

Oh non, mon fils. L’amour peut être une illusion. L’amour peut rendre fou. On peut tuer par amour. On se trompe souvent par amour. En revanche la lumière, elle, ne trompe pas. Elle est partout. Elle éclaire. Elle dévoile. Elle réchauffe. La lumière fait pousser les fleurs et les arbres. Elle réveille nos hormones, nourrit notre organisme.On peut vivre sans amour, on ne peut pas vivre sans lumière. Imagine un monde où tout serait éteint, où l’humanité serait plongée dans une nuit permanente. Imagine et tu comprendras. 

 

Tout homme qui entreprend quelque chose de nouveau doit affronter trois sortes d’ennemis.

Un: ceux qui pensent qu’il faut faire le contraire.
Deux: ceux qui veulent faire la même chose, et qui considèrent que vous leur avez volé leur idée, et qui n’attendrons que de vous descendre pour s’empresser de vous copier.
Trois: la masse de ceux qui ne font rien et qui sont hostiles à tout changement et à toute initiative originale. Ceux-là sont les plus nombreux et souvent les plus acharnés à vous empêcher de mener votre projet à bien.

 

J’ai vu un papillon perdre ses ailes et redevenir chenille.

J’ai vu une chenille ramper.

J’ai vu une chenille oeuvrer à redevenir le papillon qu’elle avait été.

J’ai vu ses ailes repousser.

Il y  a toujours une métamorphose possible.

Il y a toujours un moyen de prendre son envol.

 

A quoi sert à l’homme de conquérir l’espace extérieur, s’il n’est pas capable de conquérir son espace intérieur?

A quoi sert d’aller vers une étoile lointaine, si on n’est pas capable d’aller vers l’étoile qui se trouve dans notre coeur?

 

 

Je vous parle du futur de l’humanité, je ne vous parle pas de vos sondages, de votre popularité, de vos électeurs. Je ne vous parle pas de la gestion de vos privilèges et de vos pots de vins. Je vous parle de nouveaux horizons. Êtes-vous seulement capables de regarder plus loin que le bout de votre nez ne serait-ce qu’une minute? Sinon pour vous, au moins pour vos enfants. {…}
Mais aimez vous seulement vos enfants? Je vois ici des représentants d’Etats qui ont applaudi quand leurs propres gamins kamikazes se faisaient exploser dans des bus remplis de civils! {…} Et ce sont eux qui entendent me donner des leçons de morale! {…}

Si vous aimiez vos enfants, si vous aviez un projet pour les générations futures, est-ce que vous souilleriez aussi facilement l’air et l’eau? Pour qu’un jour il puisse y avoir un futur meilleur, il faut l’imaginer aujourd’hui. Yves Kramer l’a imaginé. Et moi je le soutiens! Alors si vous n’êtes pas capables de faire le bien, laissez les autres s’en charger à votre place! Foutez-nous la paix! Laissez moi accomplir un petit quelque chose de constructif dans mon coin pendant que vous semez le pire aux yeux de tous.

 

Il faut intégrer la notion de Paradoxe. Par exemple, nous pensons que le jour nous voyons mieux que la nuit. C’est faux, le jour nous discernons des événements tout au plus à quelques dizaines de kilomètres et dans le ciel notre vision est limitée par les nuages ou la couche atmosphérique. Alors que la nuit… la nuit nous apercevons des étoiles à des millions de kilomètres. La nuit nous voyons loin, nous voyons dans l’espace et dans le temps. {…}
Et comme par hasard c’est au moment où nous pouvons scruter le plus de choses, que les gens dorment et ne pensent pas à regarder….

 

En conclusion

Aujourd’hui je vous présente un livre différent. Un livre qui s’engage. Un livre qui m’engage.

Aujourd’hui je vous ai montré ma vision des choses. Mon engagement personnel pour un monde si ce n’est meilleur au moins un peu mieux que celui dans lequel on vit.

Voilà.

Si vous l’ouvrez et que vous êtes dans cette optique là, je vous assure que le voyage est assez exceptionnel.

Les portes de sorties se trouvent à l’avant, au milieu et à l’arrière de l’appareil. Vous trouverez votre costume de cosmonaute sous votre siège.

Attention, 10, 9, 8,…, 3, 2, 1, c’est parti!!

 

Acheter ce livre sur Amazon

Si, vous aussi, vous souhaitez soutenir ce blog et ce qui y est publié, que vous êtes intrigués et/ou que vous souhaitez acheter ce livre pour un voyage dans les étoiles (sans Yoda ni Darth Vador), vous pouvez faire tout cela en cliquant sur l’image ci-dessous.

C’est un lien affilié qui diminuera les marges d’Amazon en me reversant une petite commission sur votre achat. (Rassurez-vous, il n’y a aucune différence de prix entre le lien et si vous alliez directement sur Amazon).

dernier espoir fuite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge