L’équilibrage alimentaire du printemps en diététique chinoise

On continue aujourd’hui la série sur le Foie, son rôle et comment en prendre soin grâce à un équilibrage alimentaire. Pour les épisodes précédents, cliquez ici pour un résumé sur le rôle et les fonctions du Foie en médecine traditionnelle chinoise, et ici pour déterminer votre déséquilibre Yin ou Yang.

 

Le printemps de la nutrition

Comme dit précédemment, l’organe Foie est lié à la saison du printemps : le renouveau, les petits oiseaux, la fonte des glaces etc… La terre reprend vie, les bourgeons se forment et s’ouvrent sur les branches des arbres, la sève remonte, les jours sont de plus en plus long, bref la Nature s’éveille petit à petit. Il en va de même pour votre corps, qui, après la longue nuit de l’hiver, attend avec impatience de pouvoir aller se dégourdir les jambes dehors. La nutrition de la saison du printemps c’est un peu comme un retour en enfance: rien de trop lourd, que des bons légumes cuits à la vapeur, à l’eau ou sautés rapidement pour que les aliments puissent donner à votre corps tout ce qu’ils ont de meilleur… euh non je ne suis pas en train de faire une pub pour des petits pots de bébé mais le concept est le même. Il faut petit à petit redonner vie à votre système digestif dans tous les sens du terme.

le rôle du foie: la croissance et le renouveau

le rôle du foie: la croissance et le renouveau

En outre, suite à un commentaire très intéressant, il faut rajouter ici que les grignotages au cours de la journée déséquilibrent le Foie à long terme. En effet, si la rate est l’organe majeur de la digestion, le Foie lui dicte quand elle doit se mettre en route… En principe quand le repas précédent a fini d’être digéré. Grignoter trop régulièrement entre les repas perturbe la règle de base et la fonction de minuteur réalisée par le Foie (et ainsi perturbe le Foie lui-même).

 

 

Je détoxifie, tu détoxifies, il détoxifie, nous détoxifions

Le Foie par la création de bile est un des acteurs principaux dans la digestion (des graisses notamment) et la circulation veineuse. Après les excès de l’hiver, le printemps va demander un décrassage du Foie (ou nettoyage de printemps si vous préférez). On parle de Détox.

Pour ce faire, vous avez plusieurs choix:

– la manière forte mais (vraiment) pas très goûteuse: le jus de radis noir. Ça s’achète en ampoule dans les magasins bio, dans les pharmacie ou même sur Amazon, vous prenez 1 à 2 ampoules (comme indiqué sur la boite de ce que vous achetez) diluée dans un verre d’eau avant le repas pendant 21 jours.

– la manière (peut-être) un peu plus douce (au moins pour vos papilles): le jus pressé d’1/2 citron mélangé à de l’eau tiède, à boire tous les matins au réveil pendant 15jours pour une première cure. Si vous n’êtes pas en pleine forme après une cure de 15jours, attendez 7 jours puis recommencez pour une durée max de 15j

équilibrage alimentaire du foie

le citron pour une cure de détox du foie (crédit photo: Eric Bove @picasaweb)

 

Une détox qui fonctionne ça veut également dire manger léger pendant tout le temps que dure la cure: oubliez donc les sucreries, les viandes grasses, le miel, les laitages, l’alcool, les piments et poivres trop forts… et c’est là qu’on parle du Carême…

 

La tradition du Carême

Le carême était une sorte de jeûne pratiqué pour des raisons religieuses de la fin février à début avril. Attention, ici, je ne vais pas m’appesantir sur l’aspect religieux car ce n’est pas l’objet de ce blog mais pour illustrer le propos. Les traditions religieuses ont été mises en place pour valider et reprendre ce qui se passait dans les faits. Je m’explique.

Au Moyen-Age, en l’absence des techniques d’agriculture que nous connaissons aujourd’hui, le mois de février était logiquement celui qui était le plus rude à passer: les températures restaient froides, la nourriture à chasser ou à cueillir très limitée, et le niveau de la nourriture engrangée pour passer l’hiver de plus en plus restreinte. Bref, les hommes et femmes de ce temps là terminaient leurs réserves et le jeûne n’était pas rare à cette époque de l’année. Repris sous le nom de Carême, le jeûne préparait le corps au renouveau de la même manière qu’à la fin de l’hiver, la Nature termine ses réserves avant de passer à autre chose.

Le Jeûne était alors la manière naturelle de se détoxiquer. Il y a encore quelques dizaines d’années, le jeûne du Carême s’est transformé pour quelque chose de plus acceptable pour notre société moderne dans laquelle la nourriture vient rarement à manquer. En lieu et place du Jeûne, il fallait s’abstenir de tout excès, manger peu et léger et rendre grâce de la nourriture ingérée… remercier la Nature, Dieu, l’univers ou ce en quoi vous croyez pour le fait que vous ayez à manger dans votre assiette… avant le renouveau du printemps et l’opulence de l’été et de l’automne.

Aujourd’hui nous avons un peu perdu de vue le bon sens qui émane du fait que ce que nous mangeons vient de la terre et qu’à la fin de l’hiver, par principe, il ne doit plus y avoir grand chose en réserve afin de préparer le corps à la nouvelle année de récolte.

 

L’équilibrage alimentaire du printemps: L’acide et le vert à l’honneur

L’équilibrage alimentaire du printemps va vous demander de privilégier les aliments les suivant:

  • Légumes :
Asperge, Artichaut, Bette, Carotte, Chou-fleur, Concombre, Courgette, Épinard, Haricot vert, Oignon (dont oignon nouveau), Petits pois, Pissenlit, Poireau, Poivron, Radis, Salade (avec vinaigrette), Tomate, Céleri, Pomme de terre, Oseille, Pourpier, Bette
  • Fruits : Abricot, Banane, Cerise, Fraises, Kiwis, Melons, Framboise, Lychee, Mangue, Orange, Pamplemousse, Poire et Pomme
  • Céréales et légumineuses adaptées: Lentilles, Haricots rouges, Haricots Azuki, Blé, Épeautre, Orge, Millet, Soja, avoine seigle,
  • Produits animaux adaptés: Fromages légers (plutôt chèvres et brebis), Poissons maigres, Viande très peu grasses, Volailles, les foies de volaille, de mouton, d’agneau, de porc

Ce qu’il y a de bien c’est que ce sont généralement des aliments que l’on trouve au printemps… c’est plutôt bien conçu non comme méthode?

Alimentation et Déséquilibres du Foie

Nous avons vu la semaine dernière que selon le type de symptômes ou de maladies supportées, la médecine traditionnelle chinoise déterminait la dominante Yin ou Yang de l’organe Foie. Selon la dominance, le traitement en acupuncture comme en diététique ne sera pas le même.

  • Dominance Yin: La dominance Yin dans un organe indique une circulation plus difficile de l’énergie. Si on compare ces dominance aux états physiques de l’eau on aurait ici à faire à de l’eau très froide voire limite glacée. Pour transporter cette eau (et donc la dé-glacer), il va falloir dégager beaucoup d’énergie. Les personnes ayant cette dominance auront donc intérêt à épicer doucement leurs plats avec: de la cannelle, de la badiane, du safran, du gingembre, du curcuma, du paprika, du basilic, de la ciboulette, de la coriandre, du persil, du thym et du romarin. Les tisanes de romarin, de sauge, de fenouil, de cannelle et de gingembre peuvent également aider à booster le foie, à le déglacer. On pourra également rajouter à la liste précédente: des graines de sésame noir et de tournesol, des noix. On insistera sur les légumes racines tels que la carotte, les poireaux, les asperges et les oignons nouveau. On évitera tout laitage ou fromage.
équilibrage alimentaire les épices

Les épices: un outil d’équilibrage alimentaire (crédit photo: amirolland @picasaweb)

 

  • Dominance Yang: La dominance Yang dans un organe indique une circulation trop rapide de l’énergie. Si on revient à l’état chimique de l’eau on aurait de l’eau très chaude voire vaporeuse. L’aspect gazeux en fait un cauchemar pour la maintenir et la transporter correctement sans en perdre une goutte. Il va ainsi falloir la refroidir. Les personnes ayant cette dominance auront donc intérêt à ne pas épicer leurs plats autrement qu’avec du sel marin ou de la sauce soja (en quantité raisonnable cela va de soi). En fruit, vous pourrez vous faire des cures de citron, de fraises, de rhubarbe et de pamplemousse. En ce qui concerne les légumes, favoriser le céleri, les champignons, le pissenlit, les épinards, la salade, les radis. Evitez l’alcool, buvez du thé vert (toujours avec modération) ou du thé/tisane avec de la menthe, des fleurs de lotus ou de jasmin, de la tisane de camomille, de verveine ou de tilleul.

 

Exemple concret

Je suis une personne à dominance très Yin. En constatant tout ça, j’ai un peu modifier mon plan alimentaire en ajoutant des épices dans mes plats et mes tisanes et en diminuant le nombre de thés que je buvais. Les laitages je n’en prends pas des masses donc je n’ai rien changé à ça. La première chose que je remarque c’est que j’ai moins les yeux qui pleurent. En outre la 2ème partie de mon cycle est plus apaisée (en gros j’ai moins l’impression de gonfler comme un ballon de baudruche).

 

Les déséquilibres du Foie et l’équilibrage alimentaire au rythme des saisons

Au printemps, le Foie est à l’honneur car la saison lui permet de recevoir tous les nutriments acides qui lui sont nécessaires. Maintenant ce n’est pas parce qu’on passe en été qu’il faut complètement oublier son Foie. Bien au contraire, un déséquilibre du Foie ça se travaille sur la durée par un équilibrage alimentaire constant jusqu’à disparition des symptômes. Heureusement, un certain nombre des aliments listés peuvent être trouvés sur différentes saisons: comme la carotte, le céleri, les pommes de terre, la tomate…

Il ne s’agit pas d’un régime à suivre sur trois mois mais bien d’adapter sa manière de manger en fonction de soi et de ses symptômes. Le Yin ayant sous sa coupe l’eau et le froid, tous les mois d’hivers, d’automne et début du printemps sont à dominance Yin. La chaleur, le soleil, la sécheresse étant du domaine du Yang, les mois estivaux sont donc soumis à cette dominance. Si donc vous avez une dominance Yin, il vous faudra épicer vos plats à partir du début de l’automne (voire fin de l’été) jusqu’au printemps ainsi que pendant toutes les périodes de « refroidissement » et cela afin d’éviter que votre dominance Yin ne s’accentue. De la même manière, les dominance Yang auront intérêt pendant toute la période allant de la fin du printemps à la fin de l’automne, à manger des salades, des légumes vapeurs ou sautés très rapidement afin qu’ils gardent leur croquant et des poissons peu gras.

 

Voilà pour l’aspect nutrition. La semaine prochaine on passera à l’aspect réflexologie plantaire.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge