Estime de soi: éléments de définition

Le sujet du jour dans le Jeu du Tao (pour les sujets précédents cliquez ici, ici, ici et/ou ) est qu’ais-je réussi dont je sois fière? Oulalalala quelle question?? Mpff je sens qu’on va parler d’estime de soi aujourd’hui… En ce moment je suis dans une bonne période (peut-être grâce à cet itinéraire?) donc les choses que j’ai pu réussir par le passé, j’en vois quelques unes…

 

Quelques exemples de réussites…

Ne serait-ce que le fait d’avoir appris à faire du vélo sans les roulettes, comme les grands… ça a été long et fastidieux (surtout pour mon père) car j’avais (déjà) peur de tomber, peur de ne pas contrôler mon engin, peur de me faire mal etc… Bref ça a pris la journée (voir plusieurs je ne me souviens que de la dernière à vrai dire). Une journée entière avec mon père qui me tenait la selle mais à la fin waouhhh j’étais tellement contente!! Plus récemment, j’ai repris l’apprentissage du tricot (parce qu’apprendre à se faire soi-même ses propres habits c’est quand même super). Monter les mailles, commencer avec le point jersey, apprendre à rajouter des mailles, à en enlever… ça m’a bien pris une après midi. A la fin j’étais vraiment contente! Hier j’ai appris le point de riz, toute seule comme une grande avec un livre. Comme dirait Florence Foresti: j’suis trop fière. Bon bien sur, j’en suis qu’à la page 10 du livre qui en compte 250… Tout de suite ça remet en perspective ce que je viens de réussir… Et c’est bien pour cela je pense qu’il faut aller un peu plus loin dans la notion de fierté et de réussite.

réussite et estime de soi

L’estime de soi se construit sur nos réussites et nous permet d’envisager l’avenir différemment (crédit photos: New South Wales library)

 

 

Fierté et réussite dans la voie du Tao: quelques précisions

La voie du Tao, ou de la sagesse si vous préférez, fait une claire distinction entre la fierté et l’orgueil en y ajoutant le fait de s’incliner. On réussit quelque chose, aussi infime soit-elle, on est content, on est fier. Cette réussite ouvre des perspectives sur quelque chose de plus grand, de plus beau et là on se dit qu’on a encore du chemin à accomplir… De ce fait on s’incline comme le chevalier devant sa dame, on met genoux à terre en toute humilité devant tout ce qui nous reste à apprendre…

« Plus je découvre, plus je suis émerveillé; plus je suis émerveillé, plus je m’incline; plus je m’incline, plus je découvre… » Albert Einstein

 

Et l’estime de soi dans tout ça? Quelques éléments de définition

L’estime de soi se construit sur toutes ces réussites accumulées, de la plus petite à la plus grande, c’est elle qui nous assure et nous rassure en cas de doute… Ce doute qui nous fait nous incliner devant la suite de notre apprentissage. C’est les bâtons de marche du randonneur ou une réserve énorme de barres de céréales pour la suite du voyage. L’estime de soi, on la transporte toujours avec nous. C’est elle qui nous permet de déplacer des montagnes et de ne pas avoir peur de le faire (ou à tout le moins d’être capable de contrôler cette peur). Elle nous donne le courage de sortir de notre zone de confort. La construction de notre estime de soi représente notre propre définition de comment on souhaite envisager le futur.

Mais l’estime de soi, c’est un peu comme une plante: si on oublie de la nourrir et de lui donner de l’eau, ses feuilles tombent et les fleurs se fanent… la plante se rabougrie à tel point qu’à chaque nouvelle aventure qui se présente, la peur nous prend au ventre et on préfère ne pas tenter le coup… Rien mais alors plus rien ne va. Vous en êtes là? Alors revenez en arrière un petit peu et faites le tri de vos expériences passées et présentes, de l’apprentissage du vélo au fait d’avoir une chouette conversation avec un inconnu dans la rue ou dans le bus, il en faut peu pour définir et nourrir la jolie plante de son estime de soi.

La fleur de mon estime de soi

La fleur de mon estime de soi elle ressemble à ça… et la votre?

 

 

Ce que j’ai retenu de cette question

  • Toutes nos réussites même les plus minces peuvent nous permettre de reconstruire notre estime de soi. Il suffit d’ouvrir les yeux et de les noter quelque part: un carnet, une feuille de papier, dans votre smartphone… Soit vous les notez directement soit vous prenez les 5 min qu’il faut pour revenir sur votre journée le soir avant d’aller vous coucher. Pensez y chaque jour, soyez fiers de vos petites réussites et inclinez vous devant le chemin qu’il reste à accomplir. Ainsi vous construirez votre propre définition de l’estime de soi: votre plante aura des fleurs bleues, rouges, jaunes… ce sera votre plante.
  • L’inclinaison, revenons-y. Pour moi cette notion a été la vraie découverte de la 5ème question de ce monde de l’eau. En effet, je regarde souvent vers l’avenir et tout le chemin qu’il me reste à parcourir. Dans l’exemple du tricot, j’ai effectivement commencé à feuilleter toutes les pages du livre… mais je ne le faisais pas de la bonne manière. Il y a toujours le choix: soit on regarde le chemin en se lamentant sur la somme de ce qu’il reste, à faire, à voir … soit on s’en réjouit. J’avais tendance à être dans le premier cas… mais maintenant j’ai choisi le deuxième qui est autrement plus positif!

 

Cultiver son estime de soi au jour le jour: et vous? comment faites vous??

Ma manière de cultiver ma petite plante de l’estime de soi c’est grâce à un carnet dans lequel je note chaque soir mes réussites de la journée… mais ce n’est certainement pas la seule manière… Si vous en avez une qui est différente, n’hésitez pas et partagez là dans les commentaires :)

 

Acheter le Jeu du Tao sur Amazon

Cette chronique est basée sur le livre Le Jeu du Tao: Comment devenir le héros de sa propre légende dont j’explore les mondes et les 32 questions chaque semaine. Si vous souhaitez vous aussi suivre cette chronique au fur et à mesure avec le livre, voici le lien pour l’acheter sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge