Etats grippaux: mes meilleurs remèdes naturels

je suis malaade, complètement malaaade

je suis malaade, complètement malaaade

Un oeil s’ouvre, difficilement, puis l’autre, le réveil a déjà sonné 2 fois, vous vous réveillez tout doucement en faisant un check up rapide… quand, soudain, vous sentez qu’il y a quelque chose de bizarre… vous ne pouvez respirer qu’avec la bouche, le nez est totalement ou partiellement pris, la gorge est sèche et, malheur, elle fait un peu mal quand vous avalez, le cerveau est dans le coton, les yeux  sont larmoyants bref ça sent bon le rhube qui s’incruste…c’est bien votre veine! un rhume! c’est vraiment pas le moment!

Ca n’est jamais vraiment le moment à vrai dire. Mais il est là ce fichu rhume, donc il va bien falloir faire avec… A ce moment là, vous vous rappelez que vous avez effectivement entendu des gens se moucher, éternuer, tousser (cochez la ou les mentions inutiles) autour de vous… vous étiez fatigués et voilà vous l’avez choppé…

Et maintenant pour s’en débarrasser, il va falloir faire appel aux G.I. Joes anti-rhume:

– le miel;

– le citron;

– le thym, romarin, sauge et/ou eucalyptus;

– l’eau chaude;

– le gingembre et la cannelle;

– la bouillote;

– le savon / solution alcoolisée.

 

C’est une sacré liste de remèdes de grand-mères! voici comment les utiliser:

 

1. Le miel

Nos grands mères avaient raison, le miel est un remède parfait en cas d’état grippal. Il a tous les bons éléments pour adoucir la gorge et apporter l’énergie qu’il faut pour renforcer les défenses immunitaires en cas d’attaque sournoise.

La meilleure façon de garder tous ses attributs c’est de le manger directement sorti du pot. Par contre, il faut quand même rester cohérent dans les doses, il vaut mieux en prendre régulièrement une 1/2 cuillère à café plusieurs fois dans la journée qu’une fois 3 cuillères le matin et rien ensuite.

Vous pouvez également le consommer dans de l’eau chaude mais il faut bien garder à l’esprit que la cuisson va lui enlever certains de ses attributs.

 

2. Le citron

Là aussi, je ne vous apprends peut être rien mais le citron est un aliment assez exceptionnel. C’est pas pour rien qu’il y en a dans le Paic Citron, c’est un tueur de bactérie naturel. Il va désinfecter la gorge comme personne!  En plus de son action anti-bactérienne, il va apporter tout ce qu’il faut de vitamines C pour là aussi aider votre corps à récupérer ses défenses immunitaires.

Il y a plusieurs façons de le prendre:

– jus pressé directement consommé: si vous êtes en pleine forme quand vous lisez cet article, rien que d’y penser, vous avez déjà mal aux dents… croyez-moi, quand vous avez bien mal à la gorge ça passe tout seul! Vous pouvez éventuellement rajouter du miel dans le jus pour faire passer la pilule, c’est une combinaison qui marche bien.

– jus pressé ajouté à de l’eau chaude: la version tisane, avec ou sans miel, avec ou sans verveine/ camomille / tilleul.

– en huile essentielle: le citron est un excellent anti-fatigue et anti-bacterien general. Il ne fera pas grand chose pour la gorge. Par contre il aidera tout votre système à se battre. Dans une petite cuillère de miel, mettre 2 gouttes d’huile essentielle et garder le mélange sous la langue aussi longtemps que vous pouvez. A prendre 15min avant les repas de préférence.

 

3. Le thym, le romarin, la sauge et/ou l’eucalyptus

Vous allez me dire que ça ressemble à un mélange d’herbes aromatiques pour une sauce ou une viande. Effectivement, dans nos cuisines, elles sont plus souvent utilisées de cette façon que sous une forme thérapeutique. Et pourtant, en tisane quand on est malade ou quand il fait -10° dehors c’est tellement agréable!

Les trois premières, le thym, le romarin et la sauge, sont dans le top 20 des remèdes de grands-mères qui fonctionnent. Elles vont pouvoir être prises en infusion dans de l’eau bouillante (laisser bien infuser 3min au moins). Elles sont les plantes anti-grippe par excellence car elles vont adoucir la gorge, dégager les sinus et réchauffer tout votre corps. A cette infusion, on peut bien sur y ajouter du miel et du citron, et là les microbes n’ont qu’à bien se tenir! A prendre sans aucune modération, soit en mélange soit une plante seulement selon ce que vous préférez (personnellement, au goût, je préfère le romarin et la sauge au thym).

L’eucalyptus va intervenir si l’infection commence à descendre dans les bronches. C’est la plante de base dans le Vix. Personnellement, je l’utilise en huile essentielle, associée aux huiles essentielles de thym (thym vulgaire ou thym à thujanol) et de romarin (romarin à verbénone). Le mieux, quand la toux commence à venir, c’est de se masser le haut du thorax avec 2 gouttes de chacune des 3 huiles essentielles pré-citées mélangées à 10 gouttes d’huile d’arnica (anti-douleur naturel qui va prendre soin de tous les muscles que vous allez mobiliser lorsque vous tousser). A faire le matin en se levant et le soir en se couchant.

 

4. L’eau chaude

Plus encore qu’en temps normal, si vous êtes grippé, il faut boire beaucoup et régulièrement. L’eau bue devra préférablement être chaude (soit en tisane ou en soupe). Pourquoi est-ce si important qu’elle soit chaude? Pour répondre à cette question, essayez de vous mettre un peu à la place de son corps. Voilà ce qu’à l’instant T où vous allez prendre une gorgée d’eau froide votre corps doit gérer (liste indicative et non-exhaustive):

  • – votre activité mentale,
  • – la bataille contre les microbes,
  • – la digestion de votre dernier repas,
  • – le niveau des hormones et des sucres dans votre système afin que celui-ci continue à fonctionner, et,
  • – la température du corps à 37,5°.

A l’instant T+1, vous venez de rajouter une tâche à sa liste de to dos: réchauffer une eau à 10° pour la monter à la température du corps 37,5°. Celà veut aussi dire que l’énergie qu’il va utiliser pour réchauffer cette eau ne sera plus disponible pour effectuer une autre tâche telle que combattre les microbes de votre rhube qui bizarrement n’a pas bien l’air de vouloir partir…

Tout cela pour dire que, pour aider votre corps lorsque vous êtes malade, il faut boire chaud et manger chaud. Laisser les crudités pour le jour ou vous ne serez plus malade et privilégiez les repas légers et chaud. Votre corps vous remercie déjà 🙂

 

5. Le gingembre et la cannelle

Pour les mêmes raisons que l’eau doit être chaude, il faut que vos repas/tisanes soient doucement épicées. La cannelle est par excellence une épice douce et chaude à la fois. Elle relève le gout de la compote de pomme. Le gingembre est également une épice chaude donc n’hésitez pas à l’utiliser dans vos plats pour y mettre un peu de chaleur.

C’est sur, faut aimer. Personnellement, je préfère prendre le gingembre frais, coupé en lamelle (on enlève la peau c’est mieux), en infusion avec un peu de miel et/ou de citron. Le goût est moins prononcé que le gingembre confit ou que l’épice en poudre. Le gingembre est, en outre, un excellent remède contre la fatigue physique et intellectuelle. Donc là aussi, n’hésitez pas à en consommer pendant les périodes d’hiver.

 

6. La bouillote

En plus du fait de s’habiller chaudement, d’éviter les courants d’air… la bouillote peut être une alliée de choix:

– si vous avez la bouillote traditionnelle que l’on remplit d’eau chaude, elle peut être utilisée comme repose pied quand vous regardez tranquillement la télé (humm vous sentez cette chaleur qui remonte tout doucement le long de vos mollets??) ou bien si elle n’est pas trop trop chaude dans le bas du dos pour réchauffer les lombaires et les reins.

– si vous avez une bouillote moderne avec des graines ou des noyaux de cerises (que l’on fait chauffer au micro-ondes ou au four), n’hésitez pas à vous la passer autour du cou ou sur le thorax. la chaleur va permettre de décongestionner un peu la gorge et les poumons.

Au risque de passer pour une grand mère de 31 ans, moi, la bouillote, je kiffe. C’est mon amie des soirées télés, c’est chaud, c’est doux, c’est comme un câlin bref ça fait du bien et ça coute vraiment pas grand chose!

 

7. le savon/solution alcoolisée

Pour moi c’est la meilleure façon de ne rien attraper! Méthode testée et approuvée c’est du propre: un collègue qui commence à se moucher de façon un peut trop régulière? une épidémie prend de l’essor au travail? On sort l’arme de destruction massive: la solution alcoolisée et on se frotte les mains avec dès que l’on doit toucher quelque chose qui a pu être touché par quelqu’un d’autre. On en met toutes les 5 min s’il le faut et vous verrez vous n’attraperez plus rien de vos collègues.

 

Voilà pour mes alliés naturels et économiques… je suis sure que vous en connaissiez déjà certains (ou même tous?) et que certains autres vous n’y auriez peut être pas pensé… testez-les et dites moi ce que vous en pensez.

Attention quand même concernant les huiles essentielles, elles ne doivent pas être utilisées chez les enfants de moins de 10ans en interne, et chez les enfants de moins de 7 ans en externe (c’est à dire en massage).

Si vous avez d’autres trucs et astuces surtout n’hésitez pas à les donner en commentaires!

Bonne santé à tous et à bientôt!

Crédits photos: Ambrose Moustache sur PicasaWeb

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge