Reconnaissez votre peur et donnez-lui une définition

Le programme du jour dans le Jeu du Tao concerne les peurs… tout un programme. Avez-vous déjà eu peur? Celle qui vous rend aussi bleu qu’un schtroumpf, celle qui paralyse, celle qui vous amène tout doucement au réflexe « barre toi ou bats toi »? Vous voyez de quoi je veux parler?

donner une definition et une image à sa peur

Donnez une image à vos peurs est le meilleur moyen de commencer à les interpréter et leur donner une définition (crédit photo: National Media Museum dans la collection: The expression of Emotions in Man and Animals, Charles Darwin London,1872)

 

Reconnaitre sa peur, c’est un peu comme regarder un film d’horreur: c’est pas spécialement sympa comme expérience mais on n’en meurt pas….

La peur peut intervenir dans une très grande diversité de situations: peur de grandir, peur de vieillir… Le livre en fait d’ailleurs la liste suivante dans le livre des sagesses:

 l’Abandon, le Changement, le Chômage, les Autres, l’Ennui, les Araignées, les Grands Espaces, les Petits Espaces, la Foule, la Faim, l’Humiliation, l’Hypocrisie, la Nature, le Noir, la Souffrance, Grossir, Maigrir, Vieillir, Manquer, le Mensonge, les Microbes, la Guerre, la Soif, la Solitude, le Travail, la Vie, la Violence, l’Avion, les Grands Animaux, les Oiseaux, la Police, la Pollution, Être en Retard, Être en Avance, Entendre « sa » Voix, Être Filmé, les Patrons, la Famille, l’Un de ses membres, la Fin du Monde, l’Eau, le Feu, les Chefs de Service, les Chauffards, les Jeunes des « quartiers », l’Orage, le Vide, les Ghettos, l’Uniforme, l’Alcool, les Drogues, le Réchauffement climatique, les Miroirs, la Pauvreté, la Manipulation Génétique, la Mort, l’Echec, la Réussite,… (tiré de Le Jeu du Tao, Patrice Levallois, p.182)

Alors? Vous avez retrouvé la votre? A cette liste déjà assez complète, vous pouvez également rajouter: la peur des événements traumatisants (viol, vol à la tire, accident de la route…), la peur de réussir, la peur de tomber… Des types de peur, il y en a certainement autant qu’il y a d’individus sur la planète. C’est une émotion aussi ancienne que la vie humaine, celle qui nous arrête au bon moment ou qui nous accompagne lorsqu’un danger intervient. Typiquement, essayez de vous mettre dans la peau d’un guerrier masaï (ou d’une gazelle, ou d’un gnou) qui vient à se trouver nez à nez avec un lion… la peur va faire monter l’adrénaline jusqu’au niveau: force surhumaine. La peur essentielle déclenche l’instinct de survie et est donc necessaire a la continuite de votre vie.

 

Donner une définition à sa peur permet d’en savoir plus sur soi

Ahah, voilà donc la première chose à déterminer lorsqu’on pense avoir peur: est-ce une peur essentielle? Ou dit autrement: quel est le risque auquel je m’expose? En effet, si vous reprenez votre propre liste de peurs, celles-ci vont toujours être liées à un risque réel qui fait du sens pour vous. Par exemple, imaginez que la derniere fois que vous avez essayé de vous faire cuire un oeuf, vous vous êtes brûlé… Que la brûlure ait été forte ou pas, vous avez porté atteinte à votre intégrité physique et la partie peur de votre base de donnée émotionnelle vient d’acquérir une nouvelle information: La poêle ça brûle! DU coup la prochaine fois que vous mettrez une poêle sur le feu, votre base de donnée vous renverra le message suivant: « Attention, ça peut faire mal! ». Bien sur, vous n’allez pas prendre vos jambes à votre cou à la simple vue d’une poêle, enfin je ne vous le souhaite pas… Cependant, vous ne pourrez pas vous empêcher de vous dire que cette fois-ci, vous ferez attention et que vous ne vous ferez plus mal. Bref, tout ça pour dire que la peur est un élément perturbateur et sain car elle vous en apprend un peu plus sur la base de donnée émotionnelle qui régit vos faits et gestes.

donner une definition à sa peur et l'affronter

Le 1er jour de classe… un moment effrayant à affronter (crédit photo: Nationaal Archief)

 

Donner une définition pour enfin apprendre à apprivoiser sa peur

Plus vous arriverez à comprendre comment vous fonctionnez en état de peur, plus vite vous arriverez à reconnaître son arrivée et ainsi, vous aurez nettement plus de temps pour vous préparer… vous préparer à quoi au fait??  Lorsqu’on considère une peur, il n’y a que 2 choix possibles: soit vous décidez de vous laisser emporter par la vague soit vous décidez de l’affronter. Tout ça c’est une question de forces: soit vous pensez être assez fort pour l’affronter, soit pas. La différence entre les deux c’est la volonté de faire un pas vers une nouvelle expérience… Cette expérience où vous arriverez à dompter votre peur… Alors bien entendu il ne s’agit pas de se réveiller un matin et de se dire ça y est j’ai plus peur… ça va demander un peu de travail… soit avec l’aide de l’EFT soit avec la respiration ou la méditation. Il y a plein de méthodes quand on y pense. La mienne c’est d’écrire tout les petits pas que je fais contre ma peur de tomber et de me faire mal psychologiquement et/ou physiquement (dans cette catégorie, vous allez pouvoir retrouver: la peur de l’échec, la peur de réussir, la peur de l’insécurité de mon fait ou du fait des autres…).

Dompter votre peur c’est un peu comme un apprentissage de haute voltige, ça se fait un petit pas après l’autre. Imaginez que vous commencez l’escalade. Votre apprentissage se passe bien. Vous tentez des voies d’escalade de plus en plus difficile…et puis… vous changez d’environnement, vous tentez l’escalade sur une falaise. Là, vous vous dites: euh elles sont où les prises de couleur rouge, verte, bleue?? Comment ça le mec qui vous assure ne se trouve pas en dessous mais au dessus de vous? Là, vous êtes en train de faire l’expérience d’un pas de géant d’affrontement de la peur. Moi, dans cette position là, je me bats un peu et puis au bout d’un moment c’est la partie « barre toi » qui prends le dessus… Non, le domptage de peur ne se fait pas du jour au lendemain, il s’agit de petits challenges à taille humaine, on tâte le terrain, un peu comme si vous essayez de poussez les limites de votre bulle de confort. Au fur et à mesure que vous allez gagnez du terrain, la taille de votre peur se réduira comme peau de chagrin… et pour voir cette évolution et ressentir la confiance grandir, ma technique c’est de noter mes petits pas sur un carnet. Garder une trace de vos combats est autant une aide pour se motiver à aller voir toujours plus loin qu’un rappel de là où vous êtes arrivé si jamais vous veniez à chuter (comme moi sur ma falaise).

Tout commence par une rencontre… Allez-y, essayez, et offrez un verre à votre peur… Vous en ressortirez plus grand et plus fort 😉

Ca y est? c’est fait? Vous avez pris rendez vous avec votre peur?? Alors, racontez moi comment ça s’est passé dans les commentaires….

Acheter le Jeu du Tao sur Amazon

Cette chronique est basée sur le livre Le Jeu du Tao: Comment devenir le héros de sa propre légende dont j’explore les mondes et les 32 questions chaque semaine. Si vous souhaitez vous aussi suivre cette chronique au fur et à mesure avec le livre et par la même occasion sponsoriser ce site sans aucun frais pour vous (me permettant de recevoir une petite commission sans modifier le prix du livre), voici le lien pour l’acheter sur Amazon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge