Construire un plat équilibré avec la diététique chinoise

Après avoir vu l’importance de la digestion dans la série d’articles précédente (si vous avez loupé cela, rendez-vous ici, ici et ici pour bien comprendre le mécanisme de la digestion en diététique chinoise), Nous allons passer à la partie concrète: comment construire un plat équilibré en diététique chinoise?

Un plat équilibré en diététique chinoise, qu’est-ce que c’est?

Ici, on va bien parler d’un seul plat. En effet, en diététique chinoise, l’accent est mis sur le fait de préparer une assiette unique par repas. Si vous vous souvenez de l’article sur le choc des cultures entre l’alimentation européenne vs l’alimentation chinoise, j’avais pu vous raconter mon expérience de l’alimentation chinoise dans le fait qu’ils préparent pleins de bols différents avec des légumes, de la viande, du poisson. Vous allez certainement me dire qu’avec mon histoire de plat unique je suis un peu en train de me contredire. En apparence oui, effectivement, je me contredis. Cependant, si on y regarde de plus près, ce que les chinois font c’est qu’ils mettent pleins de bols de nourriture différente au centre de la table, puis ils ont chacun leur bol de riz comme aliment de base et ils ajoutent un peu de chaque bol à leur convenance dans leur bol de riz. Au final, ils n’ont qu’un plat, pardon, qu’un seul bol par repas.

la diversité dans nos assiettes

la diversité dans nos assiettes: le bonheur culinaire (crédit photo:Bing-Chi Shih @picasaweb)

Donc un plat équilibré à la manière de l’alimentation chinoise qu’est-ce que c’est? Si vous prenez une assiette normale, la moitié de cette assiette doit être remplie par des céréales : riz, pâtes, semoule, quinoa, blé… L’autre moitié va consister dans les légumes et l’apport en protéines animales ou végétales. Le rapport entre les deux va pouvoir osciller entre 50/50 entre les légumes/protéines et 70/30.

Vous êtes attachés à notre culture du repas consistant en une entrée, un plat principal et un dessert? Continuez. Cependant, essayez de visualiser les proportions de votre repas en fonction de l’assiette déterminée ci-dessus. L’important ici n’est pas de se mettre à manger dans un bol avec des baguettes si on préfère un assiette et une fourchette. Ce qu’il faut cependant essayer de faire, c’est de prendre du recul et avoir une vision d’ensemble de votre repas afin que celui-ci rentre plus ou moins dans les proportions ci-dessus énoncées.

Reprenons chacun des éléments de ce plat équilibré afin d’aller un peu plus loin dans l’analyse.

Les céréales: la partie essentielle de votre plat

Marions un peu la sagesse traditionnelle avec nos connaissances actuelles. Dans notre conception moderne, les céréales apportent des sucres lents, c’est à dire que l’absorption de cette substance donne à notre corps et notre sang les sucres nécessaires à son bon fonctionnement tout au long de la journée. Sans ces sucres lents, les grignotages en cours de journée se multiplient et on est généralement sujet à une baisse de concentration à certains moments de la journée. Essayez voir d’ôter les céréales de votre alimentation et voyez ce que ça fait sur votre concentration sur la journée.

En diététique chinoise, les céréales participent au bon fonctionnement de la rate et de l’estomac, dont nous avons vu l’impact dan les précédents articles. Les céréales sont même des ingrédients importants pour la fortification et la stimulation de ces 2 organes fondamentaux à une bonne digestion. L’énergie délivrée par les céréales permettent donc in fine à tous les organes d’assurer correctement leurs fonctions.

Les 2 conceptions se rejoignent parfaitement en ce qui concerne la mémoire et la concentration. Selon la médecine traditionnelle chinoise, la rate assure l’assimilation, la mémorisation, la réflexion et l’apprentissage. Vous cherchez vos mots régulièrement? vous avez du mal à vous concentrés? à vous rappeler ce que vous vouliez dire à telle ou telle personne? Si en plus vous avez des problèmes de digestion type ballonnement, borborygmes, selles molles, diarrhées… votre couple rate estomac est en galère… Une solution donc: des céréales.

Précision importante: pour que les céréales soient correctement assimilées par l’organisme, il faut qu’elles soient au préalable correctement cuites. Ainsi les flocons d’avoine sont bons pour la rate pour autant qu’ils soient mangés sous forme de porridge ou de soupe. Si les céréales ne sont pas correctement cuites, c’est votre système digestif qui va devoir fournir l’énergie nécessaire à leur cuisson et donc ça vous fait d’autant moins d’énergie pour vous. Manger des céréales crues est donc contre-productif. Si vous avez tout ou partie des symptômes précédemment décrits, n’hésitez pas à insister sur la cuisson. Laissez la cuisson al dente pour quand votre rate et votre estomac seront pleinement fonctionnels.

Dans la catégorie des céréales, vous allez avoir: le riz, les pâtes, le quinoa, l’amarante, le millet, le sarrasin, l’orge, le blé, l’avoine, le maïs (dont la polenta), la pomme de terre, les graines germées.

Le conseil principal c’est de varier les plaisirs, les céréales, les modes de cuisson, et d’essayer de manger les céréales sous une forme la moins raffinée possible: en gros préférez le blé aux pâtes.

Les légumes, les légumineuses et les fruits

Les légumineuses:

En diététique chinoise, elles vont avoir le même type d’action que les céréales. Ayant un index glucidique faible, elles vont permettre l’absorption des sucres sur une longue durée et vous fournir ainsi l’énergie nécessaire sur plusieurs heures. Les légumineuses ont une place de choix dans la médecine traditionnelle chinoise et sont particulièrement indiquées en cas d’oedème, de rétention d’eau, de sensation de lourdeur du corps et de diarrhée. Elles vont permettre d’éliminer les liquides et ainsi avoir une action diurétique sur l’organisme.  

Pour éviter ballonnements et flatulences communément associés aux légumineuses, il est préférables qu’elles soient vraiment bien cuites, qu’elles aient bien trempé au frais dans de l’eau légèrement salée, et enfin qu’elles soient associées à une carotte et un oignon pendant la cuisson.

Les légumes:

Les légumes sont importants car ils apportent la diversité dans l’assiette de multiples manières: dans les couleurs, les goûts et saveurs, les consistances.  Ils remplissent le corps et l’esprit et sont à l’origine de la sensation de satiété. On sait tous leur importance dans l’apport journalier en vitamines, fibres et minéraux nécessaires à notre bon fonctionnement (allez faire un tour sur le site mangerbouger.fr pour vous en convaincre).

Il est important que les légumes soient cuits soit par de la chaleur soit par une vinaigrette pour les crudités comme la salade. Cela assurera leur bonne assimilation dans l’organisme.

Enfin, pour que les légumes vous apportent le meilleur d’eux même, il est important de suivre leur saisonnalité et leur origine géographique. Plus ceux-ci ont été récoltés dans une région proche de votre habitat plus ils seront à même de vous apporter les nutriments qui vous sont nécessaires. De même, un légume cueilli à maturité aura bien plus à vous donner que le même légume importé depuis l’autre bout du monde.

Suivre la saisonnalité est extrêmement important car les fruits et légumes de la saison nourrissent l’organe relié à cette saison. En cela la diététique chinoise est une thérapeutique logique qui lie l’individu à son environnement. Retrouver ses racines en termes d’alimentation est le meilleur moyen de vivre en accord avec son environnement et garantit une santé pérenne.

le bonheur dans son assiette

le bonheur dans son assiette (crédit photo: sofy_732 @ picasaweb)

Les fruits:

Comme les légumes, les fruits apportent de la diversité dans votre assiette en plus des minéraux et vitamines. Ils permettent également une bonne hydratation du corps et d’étancher la soif. 

En fin de repas, ils seront mieux assimilés sous forme de compote. On peut les manger crus en dehors des repas pour une meilleure digestion.

Les protéines animales et végétales

On va retrouver dans cette catégorie les viandes, les poissons, les oeufs, les produits laitiers, les fruits de mers, certaines légumineuses. Là aussi le principe de saisonnalité et de l’organe destinataire va s’imposer dans nos menus. Comme tous les autres aliments, chaque aliment protéiné va nourrir un organe en particulier. Dès lors en fonction de la saison dans laquelle vous êtes, il conviendra de mettre l’accent sur certains types de produits plutôt que d’autres.

Les organes, les aliments et la saison

Nous avons vu dans les tables de correspondance que chaque saison était associée à un organe en particulier. La diététique chinoise est en cela une diététique des saisons. Le but du jeu va donc être de nourrir l’organe associé à la saison dans laquelle vous vous trouvez. Du fait de l’interdépendance des saisons et des organes, nourrir correctement l’un d’entre eux revient à nourrir tous les autres correctement. 

Comme dit précédemment, la diététique chinoise est une thérapeutique simple car les aliments d’une saison donnée contribuent généralement à la bonne nutrition de l’organe qui lui est associé. L’exemple de base est la tomate qui est associé à l’organe Coeur tant par sa couleur rouge que par sa saison de maturité. Le meilleur moment pour en manger c’est l’été. En dehors de cette période, il faut éviter d’en manger et préférer d’autres aliments et ainsi nourrir l’organe associé à la saison dans laquelle vous vous trouvez.

Etant donné que c’est le printemps chez vous et l’automne chez moi, je vais couvrir de manière relativement théorique la diététique du printemps et vous donner quelques recettes qui fonctionnent pour cette saison. Quand on arrivera à l’automne pour vous ce sera nettement plus pratique vu que toutes les recettes auront été trouvées, testées et approuvées pour cette saison… (la joie de la citrouille vous connaissez? moi je suis en plein dedans!). On commencera donc la semaine prochaine avec le Printemps et son organe star: le Foie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge