Quand vous étiez enfant, rêviez-vous de finir alcoolique ou toxico?

Sympa la question pour commencer la journée, non?

Si vous vous posiez la question, non je ne suis ni toxico ni alcoolique. .. Par contre hier, j’étais en train de zapper devant ma télé, quand je suis tombée sur un programme anglais de document réalité.  Une heure à suivre le samu british. J’allais zapper lorsque la voix off commença à introduire l’intervention en disant qu’aujourd’hui l’équipe allait changer le cours d’une vie… Je ne sais pas vous mais moi j’aime bien ce genre d’histoires… Un peu comme un conte de fée moderne où le rôle de la marraine la bonne fée serait joué par les ambulanciers.

Changer sa vie lorsqu’on est au bord du gouffre

L’intervention consistait à répondre à l’appel de détresse d’un homme d’une cinquantaine d’années.
Alcoolique, il n’arrivait plus à arrêter de boire.  La réalisation de ce fait tout simple lui avait fait voir la profondeur du gouffre dans lequel il était tombé. À tel point que la compulsion au suicide commençait à se faire de plus en plus ressentir.

Pourquoi a-t-il appelé le samu? Ces pulsions suicidaires lui ont fait peur… la peur de mourir lui a fait accepter son état et son incapacité à se sortir de là tout seul. L’intervention était extrêmement émotionnelle.

Ce pauvre homme venait de sortir son dernier joker et la décharge qu’il a reçu s’était transformée en crise de panique intense.
En plein milieu de l’intervention, le montage vidéo nous fait apparaître l’ambulancier qui raconte comment il a vécu ce moment. Et c’est là qu’il énonce cette vérité toute simple : « si on venait à faire un retour en arrière, je ne pense pas qu’étant enfant cet homme ait eu comme rêve de devenir alcoolique. »

Et voilà. Tout était dit. Pour savoir où on est, il faut savoir ce que l’enfant, que vous etiez et que j’étais, aurait voulu être à 30, 40, 50 ans. Faites un bond dans le temps et prenez de la distance en regardant toute votre vie et essayez de comparer vos espérances d’enfant de 5, 10, 15 ans et déterminer les points communs puis regarder en quoi votre position actuelle ressemble à ce scénario d’enfant.

reves d'enfants

Comment est-ce que vous pensiez que vous seriez en mode grande personne? (Crédit photo: The U.S. National Archives)

Au plus proche de ce rêve, de cette espérance vous serez et le moins de chance vous aurez de vous retrouver dans la situation de cet homme au bord du gouffre.

Au plus proches de ses rêves d’enfant: mode d’emploi

Faire cet exercice peut être très rapide et vous donner un bon nombre d’indications sur le chemin qu’il vous reste a accomplir (et ce que vous devez changer dans votre quotidien pour vous en approcher dès aujourd’hui).

Par exemple: quand j’étais petite je voulais:

  • être marraine la bonne fée et aider les princesses a trouver leur happy nding
  • faire le tour du monde et vivre plein d’expériences (ben oui car avec une baguette magique tout est possible)
  • je voulais avoir un prince charmant et 2 enfants
  • je voulais être: journaliste, archaeologue, maître verrier et avocate des droits de l’homme

Si vous prenez cette liste et que vous essayez d’en faire une synthèse ça donne ça:

  • j’aimerais aider les gens à trouver une autre voie: marraine la bonne fée,  avocate, journaliste
  • j’aimerais maitriser des techniques: archéologue maître verrier.
  • découvrir le monde
  • avoir une vie de famille

 

Où j’en suis aujourd’hui:

  • je suis blogueuse sur la santé au naturel et je travaille pour une boîte qui est équitable et responsable dans une industrie qui est loin de l’être: l’immobilier et la promotion immobilière: j’essaie d’aider les gens dans ces 2 cas
  • découvrir le monde: avec la nouvelle Zélande, le Canada, le Pérou et la grande Bretagne (ainsi qu’une bonne partie des pays européens) c’est déjà bien entamé.
  • La vie de famille: bah j’ai déjà le prince charmant donc c’est déjà pas mal
  • Je m’essaie au tricot. .. et je suis une geek (montage video, blog, Excel…)… au niveau de l’apprentissage des techniques ça va je me débrouille. ..

J’ai beaucoup de chance car dans ma vie d’aujourd’hui je retrouve beaucoup de mes rêves d’enfant… Ça ne veut pas dire pour autant que je suis à l’abri des mauvaises surprises… C’est juste que si le bateau tangue sur l’un de mes 4 points cardinaux je sais que j’en aurai encore 3 qui tiendront le coup et sur lesquels je pourrais m’accrocher.

L’important au final, c’est de prendre les 3-4 éléments qui définissent au mieux la manière dont vous vous rêviez étant gosse et de travailler sur ces 3 éléments jour après jour. Ce que vous aurez c’est une maison construite pour vous permettre de résister sans trop de dégât au prochain cyclone, tempête de neige, glissement de terrain qui passera...et éviter de brûler tous vos jokers. C’est plutôt sympa comme optique ça, non?

 

Si vous deviez faire la synthèse de vous en version future, ça donnerait quoi?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge