Soigner son mal de gorge et son estomac avec la Cardamome

Ce matin l’air de rien je me suis réveillée avec une sensation assez désagréable dans la gorge… ça gratouille, ça chatouille bref c’est vraiment pas top! D’autant que je suis toujours en période d’essai donc les congés maladie vaut mieux éviter si possible. D’autant que pour le moment, on en est encore que dans les premiers stades, par encore vraiment un état grippal, c’est donc le moment de commencer à guérir le mal de gorge à la racine.

Du coup, sortons les armes de destructions massives : la cannelle, le gingembre et la cardamome verte. Les 2 premiers vous les connaissez déjà. Donc attardons-nous sur la cardamome verte.

Cardamome verte pour soigner les maux de gorges

La cardamome verte pour soigner sa gorge et son estomac (source: wikipedia)

 

La cardamome verte est une épice chaude et douce utilisée notamment dans la préparation d’un certain nombre de poudres de curry. Pour une utilisation médicinale, on utilise les graines vertes que l’on peut ouvrir avant de les faire infuser pendant 3-4min.

L’infusion de graines de cardamome verte a plusieurs indications thérapeutiques :

 

Soigner le mal de gorge :

Elle sera efficace en synergie avec le gingembre, la cannelle et le thym. Son action sera d’adoucir et de décongestionner les voies respiratoires et éviter ainsi une trop grande inflammation.

Vous pouvez également garder la graine elle-même sous la langue (lorsque celle-ci est bio), ça remplacera les bonbons pour le mal de gorge. Personnellement, je préfère en infusion avec un petit peu de miel pour adoucir encore plus le goût et faire du bien à ma gorge.

Ce n’est pas la première fois que je teste et ça marche vraiment super bien quand l’angine ou la rhino pharyngite est à ces débuts.

 

Faciliter la digestion

C’est peut-être déjà comme ça que vous connaissez la cardamome en fait : le thé vert à la cardamome. La cardamome va rehausser le gout du thé et en adoucir l’amertume. C’est un thé relativement traditionnel dans le sud de l’Europe après les repas familiaux.

Sa principale propriété est de faciliter la digestion des graisses et adoucir le passage des aliments dans le bol digestif. Si vous êtes victime d’aigreurs ou d’acidité, la cardamome est là pour vous aider.

Dans cette optique, vous pouvez faire infuser les graines avec du romarin ou de la sauge. A prendre après les repas (notamment lorsqu’il s’agit d’un gueuleton). Comme d’habitude, trop de cardamome tue la cardamome. Il n’y aura pas de phénomène d’accoutumance mais après 7jours de cure, il est quand meme conseillé de faire une pause quelques temps (une dizaine de jours).

Pour l’aspect digestif, vous pouvez également utiliser l’huile essentielle de cardamome : une goutte sur un sucre ou dans une cuillère de miel pour une meilleure efficacité. Soyez cependant vigilants : cette huile ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte ou les enfants en bas âge ni pendant une trop longue periode.

 

En conclusion :

Et voilà pour la chronique de ma première vraie plante ayurvédique. Cette graine était à l’origine cultivée principalement dans le royaume de Malabar. Elle fait partie de la pharmacopée indienne depuis des siècles et permettait de traiter les infections de la bouche (gencive, dents …), les pneumonies, bronchites et maladies orl ainsi que toutes les pathologies digestives.

C’est une épice qui est relativement chère. Cependant, il faut prendre en considération le fait que très peu de graines suffisent pour que cela fasse effet (3-4 graines par infusion sachant que je réutilise les graines pendant 24h ce qui me laisse le temps de les faire infuser 3 fois dans mon ami bodum :))

En cuisine, vous pouvez ajouter quelques graines à vos curry, dans le riz blanc cuit à l’eau et dans vos soupes pour les aromatiser.

 

Et vous? quels sont vos remèdes naturels pour soulager votre mal de gorge?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge