Aventures hospitalières: le système de santé en Nouvelle Zélande

Comment avec un seul titre faire peur à tous mes amis et ma famille…. 🙂 Et pourtant…. j’ai une excellente nouvelle: après avoir testé en avant première les hôpitaux de Montréal et le système de santé anglais, ça y est! j’ai enfin trouvé un meilleur système de santé que celui de la France!!!

En Kiwiland, les urgences sont 3 étoiles dans mon guide (à paraître bientôt :))! On a des leçons à prendre, moi j’vous l’dis!

Une histoire de squatteur de canapés

Mardi dernier, j’ai accueilli mes premiers couch surfers (traduction: squatteur de canapés)… un couple d’étudiants français, Harmonie et Fred, tout droit débarqués de Paris Charles de Gaulle et pas très frais après 24h d’avion 😉

Arriver dans un nouveau pays est une expérience exceptionnelle: tout est différent.

Et quand on débarque aux antipodes de la France, au pays du kiwi et du haka, c’est encore plus fou: les gens ne roulent pas du bon côté, ils parlent anglais tellement rapidement qu’on est obligé de les faire répéter 4 fois pour comprendre 2 mots sur 3 et ils sont tellement souriants et sympas qu’on a presque l’impression d’être monté sur l’arc en ciel du monde des bisounours.

Tout se passait bien, la découverte et l’émerveillement était au rendez vous… Quand…. Jeudi matin… 10h je reçois un coup de fil paniqué de Fred:

« Allo Marine? Euh on a eu un petit soucis, Harmonie s’est coupée la main avec une de ses bouteilles en verre, ça pisse le sang. Là on attend l’ambulance car il y a vraiment un gros trou… Du coup on est désolé on a du prendre une serviette et elle est complètement morte… »

Bon la serviette était effectivement sortie d’un vieux film d’horreur avec beaucoup beaucoup de sauce tomate mais ce qui est matériel est vraiment le cadet de mes soucis… L’important c’est Harmonie… et elle a été envoyée direct aux urgences de la main de l’hôpital principal d’Auckland.

Voyage première classe en ambulance

Elle est tombée sur une ambulancière qui a été aux petits soins à chaque instant: la barrière de la langue n’est pas un problème quand les gens ont envie de prendre soins des autres… on arrive toujours à se comprendre.

Prise en charge version 4 étoiles

Si vous avez la chance de n’avoir jamais eu à faire un tour aux urgences, continuez à prier ou alors attendez de venir en Nouvelle Zélande pour tenter le coup. Elle a été prise en charge tout de suite. Pas besoin d’attendre 15 ans…

Après une radio et la visite de 4 médecins, le diagnostique tombe: Mademoiselle, on va devoir vous opérer car vous avez sectionné votre tendon et les nerf ont été atteint. Vous êtes prévue pour demain matin 7h…

Ils sont repartis avec une feuille explicative de tout ce qui avait été fait par les médecins, les conclusions et une ordonnance… Ils y sont restés 3h en tout.

J’ai donc déjà testé les urgences françaises et québécoises… et je ne suis jamais sortie en moins de 6h… d’autant que l’expérience n’est jamais agréable: on est laissé dans un couloir en attendant de voir un médecin (après 3h environ)…

Alors je sais je sais il y a d’autres raisons (le trou de la Secu, un accident de la route qui arrive en même temps que vous) mais enfin quand même! Ici ils y arrivent même pour une ville de 1.5millions d’habitants (qui ne savent pas ce que c’est qu’une auto école) et ils ont toujours le sourire!

Mais ça ne s’arrête pas là!

L’Opération des Stars!

Le vendredi matin, arrivée à 7h, elle a été accueillie par un interprète… oui oui c’est bien ça, un interprète qui l’a suivie pendant toute la matinée avant et après l’opération.

Elle a rencontré le chirurgien et l’assistant, l’anesthésiste et l’assistant et les infirmières qui lui ont tout expliqué (traduit par l’interprète).

système santé en nouvelle zelande

Harmonie et son bras bionique en haut de One Tree Hill

Là aussi au niveau opération j’ai eu ma dose et chez nous ils sont pas très fort pour expliquer… ils préfèrent attendre que le patient pose des questions… et pourtant c’est tellement mieux quand on est mis au parfum de ce qui nous attend!

L’opération se passe comme prévu et au réveil elle a été accueillie par un sorbet au citron… et quelques heures plus tard, 3 sandwichs et une pomme sont apparus comme par magie à son chevet!!! Le monde des bisounours avec un petit peu de Harry Potter… le rêve hospitalier incarné… il y avait même un très beau médecin m’a t’on dit…

Si vous avez lu l’article jusqu’à ce point de l’histoire vous êtes certainement en train de vous dire que pour un service pareil, la facture va être salée…

Et vous avez tout faux!!

Le fait de se couper est considéré comme un accident de la vie courante et est donc totalement pris en charge par ACC, l’assurance accident de la Nouvelle Zélande… et cela peu importe que vous soyez citoyens, résidents ou sous un visa quelconque, vous êtes couverts!!

La facture vient donc de passer de $2.500 à $0

Là tout de suite, je suis à 18.500km et j’entend ma maman faire un ouf de soulagement… (oui je suis un peu casse cou (ou poissarde c’est selon) comme fille donc pas toujours très simple à gérer pour les parents).

Vous allez me dire que l’opération c’est une chose mais là où tout se joue est dans le suivi des évènements… que va-t-il se passer ensuite?

10jours a supporter le pansement (ça va être long et ça va gratter!) puis nouveau pansement…et ainsi de suite pour tenir 6 semaines sans rien faire, puis la rééducation commencera… tout un programme et tout ça pris en charge totalement par ACC (c’est l’acronyme anglais pour marraine la bonne fée).

Petite conclusion sur la chance

Un petit tour aux urgences en moins de 48h sur le sol néo-zélandais, il fallait le faire… et c’est chose faite…

Ce qui prenait des allures de cauchemar se termine finalement plutôt bien: pas de trou dans le compte en banque, un joli bandage, un copain aux petits soins… et des blaguounettes bidons du style « pas de bras, pas de chocolat » (mais ça, ça lui pendait au nez!).

Bon c’est sûr que la vie quotidienne n’est pas forcément facilitée par cette péripétie mais au final elle a eu de la chance, beaucoup de chance… maintenant que la force des hobbits soit avec elle, les portes du pays des Elfes peuvent maintenant s’ouvrir (comment ça tu peux pas ouvrir la porte, Harmonie!! M’enfin! tu pourrais faire un effort tout de même :)).

  • Si vous voulez plus d’info sur One Tree Hill, c’est ici.
  • Si vous voulez plus d’info sur les urgences au Québec, c’est ici.

Appel à témoins

Vous avez des expériences similaires ailleurs qu’en France et vous êtes partants pour participer à un guide des systèmes de santé mondiaux, contactez moi par les commentaires ou par le formulaire de contact. A bientôt pour d’autres aventures!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge