Taoîsme, diététique chinoise et bon transit #3/3

Suite et fin de l’épisode précédent… où l’on parle d’une fille abonnée au régime salades et yahourt avec de la cellulite et des genoux qui font gloup gloup quand elle va randonner… Vous y êtes ?? Sinon vous pouvez toujours allez rapidement relire l’article de la semaine dernière en cliquant ici.

Aie Aie Aie l’humidité !! y a t’il quelque chose de pire pour éteindre le feu sous ma marmite de potion magique ?? Je ne sais pas… mais en tout cas sur la durée, les effets d’un tel traitement digestif sont désastreux. Moi qui adorait la randonnée en haute montagne, on m’a gentiment fait comprendre qu’il fallait que je me calme car mon corps ne suivait pas… Comme je suis quelqu’un d’un peu borné, je me suis dit que cette réponse n’était pas satisfaisante et qu’il y avait certainement un moyen pour que je me sorte de cette impasse…

C’est ainsi qu’en octobre 2010, j’entrais dans la bibliothèque municipale… et j’ouvrais mon premier livre de diététique chinoise… que j’ai dévoré en une soirée.

Du jour au lendemain, fini les salades, les fruits c’était 1 à 2 par jour maximum et les produits laitiers c’était 1 à 2 fois par semaine maxi. J’ai mis par contre dans mon alimentation des légumes cuits, des compotes, des féculents, un peu de viande (mais ça ça n’avait pas trop changé par rapport à avant). Je buvais entre les repas et pas pendant. Je prenais toujours mon muffin en dessert. Et j’essayais de manger chaud le plus souvent possible.

Et alors ? Ça a donné quoi ?

Ma vie a changé à partir de ce moment là.

Voici ce que j’ai noté :

  • le grignotage c’était du passé car les glucides long termes des féculents me permettaient d’avoir un niveau de sucre dans le sang suffisant et continu pour ne pas avoir des sensations de fringales à 11h et à 17h
  • les coups de barre étaient de l’histoire ancienne. J’étais dispo dès 14h pour travailler et me concentrer (donc augmentation de mon efficacité donc moins de stress, moins d’heures supp moins de fatigue nerveuse…)
  • un effet assez exceptionnel sur la cellulite… en asséchant son alimentation on assèche son corps également…
  • mes cheveux préféraient finalement rester sur ma tête plutôt que de tomber… et ils retrouvaient donc vigueur et vitalité
  • des nuits de 6h30 pleinement réparatrices (au lieu des 8h de d’habitude).

C’est aussi à ce moment là que j’ai commencé à prendre mes pieds pour aller jusqu’à la gare et que je devenais alors une radine gourmande et exigeante. En l’espace de quelques semaines, j’avais retrouvé un genou en pleine forme, une peau, des muscles et un corps en pleine forme et tout ça parce que j’avais fait passer ma rate et mon estomac d’un climat tropical humide à un climat continental sec.

L’importance de la digestion en médecine traditionnelle chinoise

Il revient donc au couple rate-estomac de gérer et d’apporter les éléments nécessaires à la bonne nutrition (et donc à la régénération) de nos cellules. Si ce couple là ne fonctionne pas à 100% de ses capacités, Astérix et Obélix ne pourraient pas mettre à genoux une armée de romains.

Si notre potion magique digestive n’est pas d’une qualité exceptionnelle, on va avoir les symptômes suivants :

  • ballonnements,
  • digestion difficile,
  • selles molles et malodorantes,
  • cellulite,
  • coup de barre de fin de repas,
  • fatigue chronique…

Ça se sont les dysfonctionnements immédiats… car si le corps et les autres organes ne reçoivent pas la potion magique pure mais une version un peu corrodée, ils vont au fur et à mesure commencer à se dégrader au fil du temps. C’est comme donner une mauvaise huile de vidange à une voiture. Quand elle est neuve, ça passe… Au bout de quelques années par contre, vous aurez tellement de pièces à changer que les économies que vous aviez fait sur l’huile vont être dépassées par le prix des pièces neuves.

la diversité dans nos assiettes

la diversité dans nos assiettes: le bonheur culinaire (crédit photo:Bing-Chi Shih @picasaweb)

La leçon principale de la diététique chinoise est que l’on ne peut pas décemment faire l’impasse sur la digestion. Il faut aider son corps à bien digérer. C’est essentiel si vous voulez être Astérix plutôt qu’un romain.

Apprendre à digérer pour les nuls

Les règles pour aider son corps à bien digérer ne sont pas bien nombreuses et pourtant leurs effets sont assez important… ce serait bête de les négliger.

Les 10 commandements du Jedi de la digestion sont donc les suivants :

  • 15 à 30 minutes avant le repas, de boire tu t’arrêteras
  • Les aliments, longtemps tu mastiqueras
  • De préférence chaud, tu mangeras
  • Des crudités, tu n’abuseras pas,
  • Les laitages en petite quantité tu mangeras
  • De préférence cuits les légumes et les fruits tu mangeras
  • 2-3 fruits max en dehors des repas, tu mangeras
  • Des féculents et des céréales (préalablement et correctement cuits) à chaque repas, tu ingèreras
  • A la fin du repas, jamais ton ventre plein ne sera
  • Toujours en fin de repas, une boisson chaude tu prendras.

Voilà, c’est simple.  En diététique chinoise, il n’y a aucune interdiction. Moi qui suis gourmande je n’ai jamais arrêté de manger des gâteaux, des fromages ou des yahourts… Ce qui change par contre c’est qu’en suivant ces prescriptions toutes simples je n’avais jamais besoin d’en manger 4 par jour… 1 ou 2 suffisaient amplement et je ne ressentais pas le besoin ni l’envie d’en manger plus.

Ces règles sont vraiment les bases d’une alimentation équilibrée. Pour les laitages, j’avoue que je me sens vraiment mieux depuis que j’ai limité leur impact dans mon alimentation. Pour autant, je n’ai jamais été en carence de calcium… Maintenant je le répète je n’ai jamais complètement cessé d’en manger. Je les ai juste limité dans mon plan alimentaire.

Il s’agit bien de cela : se faire un plan alimentaire non contraignant qui va pouvoir être mis en place et suivi dans la durée. Les indications précédentes représentent la base… Sur cette base, on va rajouter des options en fonction de l’usage que l’on fait de notre corps, de nos forces intrinsèques et de nos faiblesses. C’est comme quand on va acheter une voiture neuve. La personne qui a une famille de 3 enfants en bas âge avec poussette et tout le reste n’aura pas les mêmes besoins qu’une personne âgée de 70ans ou qu’un étudiant de 18.

Dans les prochains articles, on ira donc plus loin dans la diététique sous forme d’une véritable thérapeutique… on est loin d’avoir fini cette série…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge