Taoîsme, diététique chinoise et bon transit #2/3

Vous l’attendiez avec impatience ? Ça y est, on y est… c’est lundi… et sans plus attendre voici la recette de la potion magique de Panoramix ou comment maximiser sa digestion. Si vous n’avez pas lu l’article précédent, c’est par ici que ça se passe.

 

Ingrédients :

 

Une marmite :

 

chaudron de la digestion

Mon petit chaudron digestif… il manque plus que le feu et les aliments et ce sera bon (crédit photo: Frédéric Urien @picasaweb)

Une bonne marmite est une marmite qui va permettre une cuisson homogène et complète. Cela veut notamment dire qu’elle doit être vide et propre.

 

Ce qu’il faut en conclure pour notre digestion c’est qu’il faut veiller à ne pas manger entre les repas, il faut essayer de ne pas boire avant de manger (et surtout de ne pas boire froid) ni manger quoi que ce soit avant le repas lui-même car cela perturberait la cuisson dès le départ.

 

Pourquoi ? Et bien parce que pour que la marmite produise un plat de bonne qualité il faut que chaque élément de ce plat soit cuit selon son temps de cuisson.

 

Par exemple, si vous faites cuire du riz et que 10min après vous rajoutez un verre de riz dans la casserole vous allez avoir une partie de votre riz qui sera complètement gluant et l’autre pas assez cuite… Pas terrible pour le palais tout ça, n’est-ce pas ? Et bien pour votre estomac ce sera pareil.

 

 

 

Du bois et une allumette :

 

Le bois parfait pour une bonne flambée c’est celui qui a pu être séché pendant plusieurs mois avant son utilisation. Le bois sec permettra la création d’une chaleur adéquate à la cuisson.

 

Si vous avez déjà eu l’occasion de faire un feu de cheminée avec du bois encore humide, vous avez certainement pu vous rendre compte que le démarrage était très difficile. Le feu avait du mal à prendre et, lorsqu’enfin il prenait, on avait quand même du mal à sentir la chaleur en émaner. I

 

ci, le bois va donc être influencé par l’humidité ambiante.  Cette humidité peut venir de l’eau, des jus de fruits bu avant le repas et cela peut aussi venir des aliments eux-mêmes. Si on prend une comparaison météo : soit l’humidité vient de l’air soit elle vient du sol (à cause des pluies des jours précédents).

 

Des aliments en suffisance:

 

C’est à dire que dans l’absolu vous ne devriez pas vous retrouver avec une marmite remplie à ras-bord.

 

Une cuisson homogène est réalisée d’une part par le feu mais aussi par le mouvement… C’est d’ailleurs pour ça que Panoramix est toujours en train de touiller sa marmite.

 

Si votre marmite est remplie à ras-bord, vous allez vous en voir pour cuire de manière uniforme les aliments qui sont au fond de la marmite et ceux qui sont au dessus…  Selon les recommandations de base de la diététique chinoise, votre marmite (c’est à dire votre estomac) ne devrait jamais être remplie à plus de 75% de sa contenance maximum. Il ne faudrait donc pas sortir de table en étant rassasié ou, pire, en en pouvant plus.

 

Des aliments découpés de manière équivalente et homogène

 

Si vous faites de la pâtisserie,  vous avez peut être déjà pu vous rendre compte que quand on veut faire fondre du beurre, la meilleure façon c’est de le couper en petits morceaux de taille à peu près équivalente avant de le mettre dans une casserole sur un feu doux. Si vous le faites ainsi, le beurre fond de manière uniforme et c’est seulement quand le beurre est totalement fondu que ça commence à faire des bulles. En revanche, si vous mettez la plaquette de beurre entière sur le feu, la fonte se fera moins rapidement et le beurre bullera alors même que la moitié de la plaquette restera encore à fondre. Votre digestion suivra la même route.

 

la diversité dans nos assiettes

la diversité dans nos assiettes: le bonheur culinaire (crédit photo:Bing-Chi Shih @picasaweb)

Si vous avalez sans mâcher, votre digestion ne se fera pas de manière homogène et cela prendra donc plus de temps… avec en prime un bon coup de barre à la clé vers 14h-14h30.

 

Des aliments à température ambiante et/ou pré-chauffés

 

C’est là qu’on va reparler de l’humidité. Lorsque vous mettez des glaçons à chauffer dans une casserole ça va produire de la vapeur d’eau (en plus du fait que ça se liquéfie). En outre, plus les aliments que vous mettez dans votre marmite sont froids et plus il va vous falloir d’énergie pour les cuire.

 

De ces 2 constatations, que peut-on en retirer pour notre digestion ?

 

  • Essayez d’éviter de manger /boire froid

 

Pourquoi manger froid n’est pas bon pour la digestion ? Car celle-ci va demander beaucoup plus d’énergie et de temps pour mettre les aliments à température normale de digestion (i.e. environ 38°). Si vous n’avez pas le choix, essayez toujours de prendre une bonne boisson chaude ou une soupe en fin de repas. La chaleur réchauffera ainsi les aliments froids préalablement mangés et favorisera une bonne digestion.

 

  • Eviter les crudités et les produits laitiers.

 

Là vous allez certainement me dire que je suis complètement à l’Ouest. Effectivement, en disant qu’il faut éviter les crudités, la médecine traditionnelle chinoise va à l’encontre de toutes les règles de diététique minceur des magazines féminins.

 

Avez-vous vu le sketch de Florence Foresti « J’aime pas les filles » ? N’hésitez pas à aller le chercher sur Youtube, ce sketch est assez exceptionnel. Il y décrit les filles qui mangent des p’tites salades, avec des p’tits légumes et la vinaigrette sur le côté…

 

Cette fille c’était moi de 2007 à 2010. Pendant 3 ans, j’ai été au régime fruits, crudités, salades et yahourts… Je pensais sincèrement que mon alimentation était équilibrée et pourtant j’étais ballonnée, j’avais de la cellulite (alors même que je faisais environ 8h de sport par semaine) et j’avais constamment un coup de barre après manger.

 

A ce même moment, je commençais la randonnée en itinérance… et très rapidement je me suis retrouvée avec un syndrome rotulien… en d’autres termes un genou qui ressemble à un poteau tellement il est rempli d’eau. Entre la cellulite et le genou qui fait gloup gloup, je devais certainement être à 70% d’humidité.

 

Si on reprend notre petite métaphore de la marmite de Panoramix, et bien en dessous de ma marmite, c’est un feu plein d’humidité donc une cuisson qui ne s’engage pas dans les bonnes conditions… Je vous raconte même pas le goût de ma potion magique…

 

Si je suis là aujourd’hui à écrire ce blog c’est qu’il s’est passé quelque chose d’exceptionnel… un changement d’habitudes ? un nouveau régime ? un fait sensationnel ?… ben non, rien de tout ça… En fait ce qui s’est passé c’est que j’ai pris un abonnement à la bibliothèque municipale… et la suite ce sera pour la semaine prochaine :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge